Infrastructure

Télécommunications

Le secteur des télécommunications est l’un des plus dynamiques et parmi ceux dont le taux de croissance est le plus élevé. L'investissement a atteint 5 302 millions de dinars entre 2001 et 2006, et il atteindra 6 300 millions dinars durant la période 2007-2011. De plus, l’organisation de la 2e phase du Sommet Mondial sur la Société de l’Information « SMSI » en novembre 2005 a mis en exergue les potentialités et les opportunités d’investissement en Tunisie dans ce secteur à haute valeur ajoutée. En résumé, la quasi-totalité des branches du secteur a connu une dynamique de croissance assez soutenue, permettant à la part des TIC dans le PIB d’atteindre près de 10% contre 9% en 2007.

Les Télécommunications:

Parcs téchnologiques

Consciente de la véritable révolution informationnelle que vit le monde moderne et de l'importance des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans l'amélioration des performances socio-économiques des nations, la Tunisie s'est engagé depuis près de deux décennies dans une politique de valorisation de l'information.

Elle a accomplie avec succès toutes les réformes nécessaires pour entrer de plain pied dans la société de savoir.

' Selon le rapport sur la technologie de l'information 2007-2008 publié par le Forum économique de Davos, la Tunisie est classée 1ère en Afrique et 35e sur 127 pays selon l'indice d'aptitude à utiliser les réseaux devançant ainsi plusieurs pays industrialisés tels que l'Italie, la Grèce, et la Hongrie.'

La Tunisie a créé le premier parc technologique sous le nom pôle El-Ghazala des technologies de la communication qui dispose d’une infrastructure très moderne répondant aux exigences des entreprises des secteurs de pointe dans les TIC. Ce parc a connu des extensions successives pour répondre aux besoins croissants des entreprises.

En effet, de nombreuses sociétés hautement technologiques et d’importants groupes étrangers s’y sont installés.

Le technopôle d’El-Ghazala offre aux entreprises des incitations à l’innovation dans le domaine des technologies de l’information et des communications.

De nouvelles mesures ont été prises pour soutenir le développement des TIC en Tunisie notamment :

- La construction et l’équipement de 100 mille mètres carrés de locaux supplémentaires dans le cadre de l'extension du pôle El-Ghazala à de nouvelles zones dans les Gouvernorats de l'Ariana et de La Manouba, et réalisation de 100 mille mètres carrés supplémentaires répartis entre les pôles technologiques de Sousse et de Sfax.
- Un nouveau guichet unique pour le TIC, a été inauguré visant essentiellement à impulser l’emploi et l’investissement dans ce domaine. Le guichet regroupe en un seul endroit les différents prestataires d'import et d'export des équipements et des systèmes de communication électroniques. Il comprend aussi un centre d'études et de recherche sur les communications, l'agence nationale des fréquences et l'agence nationale de certification électronique.

A noter que La Tunisie a mis l’accent, depuis le Xe plan de développement (2002‑2006) sur sa volonté de passer à une économie fondée sur le savoir.